15-13/03/1964 : Courrier à cheval du XVIIIème siècle n° 1406

Le réseau des routes de la poste aux chevaux constitue le premier système de transport rapide de personnes organisé par la monarchie française dans les limites du territoire national. Les “ chaises de poste ” font partie des très rares attelages (en dehors de ceux liés au roi de France) à pouvoir se déplacer au galop sur les routes . La poste aux chevaux est constituée par un ensemble de relais tenus par des “ maîtres de poste ”, généralement aubergistes ou fermiers importants, qui détiennent un certain nombre de chevaux (une “ cavalerie ”) mis à la disposition du système en échange d’une rétribution. Le nombre de chevaux varie selon la période et l’importance de la route et fait partie des critères pour ouvrir ou fermer un relais.Les relais sont donc en général composés d’un logis, d’un point d’eau, d’une forge, d’écuries et de granges. Ils peuvent dans certains cas avoir été intégralement construits dans ce dessein , mais ce n’est pas le cas général. Des postillons conduisent les chevaux loués jusqu’au relais suivant puis les ramènent. Ce service n’est donc pas à confondre avec la poste aux lettres qui ne transporte que des lettres .( Source : Atlas archéologique de Touraine )

Dessin  et  Gravure  :  Robert CAMI  ( signature )

D´après une gravure de Charles Parrocel

Impression  :  Taille-douce          Tirage  :  3 690 000 ex

1er  jour  le  14  mars  1964          Retrait  le  29  septembre  1964

 

30 1406 14 03 1964 courrier a cheval du xviiieme siecle

31 1406 14 03 1964 courrier a cheval du xviiieme siecle

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !