032-23/03/1974 : ARPHILA 75 Cardinal de Richelieu n° 1766

Philippe de Champaigne a fait plusieurs fois le portrait du cardinal de Richelieu, particulièrement en 1640. C'est peut-être celui du Louvre, un chef-d'œuvre. Le roi, la reine, le dauphin qui allait être Louis XIV, ont aussi posé plusieurs fois devant lui, en 1642 notamment, et à leur suite presque tous les personnages puissants du royaume. Quand Richelieu mourut, en 1642, le peintre venait de recevoir de lui la commande des peintures du Dôme de la Sorbonne tout récemment bâti. L'œuvre ne fut terminée qu'en 1644 : Dieu le père et des anges à la coupole, les docteurs de l'église aux quatre pendentifs. Cependant Philippe de Champaigne, qui avait en la douleur de perdre sa femme en 1638, et qui, sur le conseil de M. de Péréfixe, alors évêque de Rodez et ensuite archevêque de Paris, avait mis ses deux filles comme pensionnaires à Port-Royal, se réfugiait de plus en plus dans la dévotion et l'austérité. 

Gravure  :  Robert  CAMI  ( signature )

Impression  :  Taille-douce

1er  jour  le 23  mars  1974                   Retrait  le  11  juillet  1975

 

61 1766 23 03 1974 richelieu

62 1766 23 03 1974 richelieu

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Date de dernière mise à jour : 30/08/2019