13/02/1982 : " PHILEXFRANCE 82 " n° 2200

L'homme dans l'univers, aujourd'hui se transforme par la technique. Autour des planètes, Folon, témoin de cet aujourd'hui, a imaginé en rêve les rouages de demain. Mais l'œuvre de ce «visuel» a subi l'influence du cinématographe: ce septième art, qui est aussi l'art le plus neuf, puisqu'il est né avec le siècle. «Lorsque je travaille, dit Folon, je pense parfois à «L'odyssée de l'espace» de Stanley Kubrick, et au Chaplin des «Temps Modernes», prisonnier de rouages qu'il n'a pas inventés. Mais ici, ce sont des rouages blancs. Pour moi, ils évoquent les hachures blanches de timbres ronds, de toutes les couleurs». Comme il s'agissait, d'autre part, de créer un double timbre, Folon a voulu qu'on puisse les voir ensemble ou séparément. En effet, au moment où les deux timbres se touchent, la planète verte se complète. En réalité, Folon a réussi une gageure, qu'il définit parfaitement ainsi: «C'est simple, j'ai essayé de suggérer l'espace lui-même, sur le plus petit format possible, celui d'un timbre-poste».( Source : http://www.laposte.fr )

Dessin  :  Jean-Michel  FOLON ( signature )

Impression  :  Héliogravure

1er  jour  le  13  février  1982          Retrait  le  03  septembre  1982

 

2120 1982 a folon

2120 1982 a folon bis