015-16/11/1974 : Tapisserie des Gobelins n° 1813

Né à Boulogne-sur-Mer le 27 janvier 1921, élève au lycée Hoche de Versailles dans les années 1930, arrivé à Paris en 1947, cet artiste autodidacte qui revendiquait l'invention d'un langage pictural autonome a pulvérisé l'héritage de Mondrian et de l'abstraction géométrique en imposant une peinture de pure vitesse et de pure folie faite de ­taches, de projections de Ripolin et de courbes appliquées directement avec le tube sur des toiles posées horizontalement. On a souvent négligé le fait que la liberté de son geste avait précédé celui de Pollock, de De Kooning ou de Gottlieb.Célébré comme le peintre «le plus rapide du monde», ce dandy ­révolté qui donna à ses toiles des noms fameux - Hommage à Louis XI (1950), Hommage au maréchal de Turenne (1952), Les Capétiens partout (1954), La Victoire de Denain (1963), Paris, capitale des arts (1965) a imposé une peinture qui n'avait pas d'autre objet qu'elle-même.( Source: http://www.lefigaro.fr ).

Dessin  :  Pierre  FORGET  ( signature )

Impression  :  Héliogravure          Tirage  :  5 950 000 ex.

1er  jour  le  16  novembre  1974          Retrait  le  19  décembre  1975

 

25 1813 16 11 1974 arphila 75 mathieu 1

26 1813 16 11 1974 arphila 75 mathieu26bis 1813 16 11 1974 arphila 75 mathieu 1

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Date de dernière mise à jour : 21/11/2018