063-21/09/2018 : Pierre Schoendoerffer 1928 - 2012

Pierre Schoendoerffer 1928 - 2012

Il représentait un cas d’espèce assez unique dans le cinéma français, plus fréquent dans le cinéma américain : le cinéaste guerrier (ou le soldat cinéaste), à l’instar d’un John Ford ou d’un Samuel Fuller auprès desquels on pourrait lui trouver un lointain cousinage.

Avant d’empoigner une caméra, Pierre Schoendoerffer a "vécu", au sens où l’entendent justement les Américains : on ne parle pas mariage, divorce, emploi dans une banque, mais marine marchande, puis armée, avec l’épisode central du siège de Dien Bien Phu, plus cuisante défaite militaire française depuis Waterloo. Un homme, un vrai, aurait-on dit avant les avancées du féminisme. De son expérience de marin, il avait tiré une adaptation de Pierre Loti, Pêcheurs d’Islande, et surtout Le Crabe tambour.

De ses années indochinoises sont nés des documentaires (La Section Anderson…) et des fictions marquantes : Dien Bien Phu et son chef-d’œuvre, La 317ème section, plus puissant film de guerre du cinéma français. Les bateaux, les chars, tout cela semble fleurer la bonne vieille droite, sentiment renforcé par le physique de Schoendoerffer, mâchoire virile et cheveux court. On aurait pourtant tort de bloquer sur cet aspect des choses.Outre la qualité de ses films (c’est évidemment le plus important), on appréciait sa discrétion médiatique, son port droit et son air sévère, signes de rectitude.( source : https://www.lesinrocks.com )

Mise en page,Conception graphique,TAD  :  Valérie  BESSER

Dessin  et  Gravure   :  Marie-Noëlle  GOFFIN  ( signature )

D´après une photo de Patrick Chauvel.

Impression  :  Taille-douce         Tirage  :  800 016

1er  jour  le  21  septembre  2018

 

186 21 09 2018 pierre schoendoerffer 1928 2012

187 21 09 2018 pierre schoendoerffer 1928 2012 1

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Date de dernière mise à jour : 24/11/2018