89-Postillon faisant boire ses chevaux d'ap.Jacottet

L’histoire de la poste aux lettres est très liée à celle de la poste aux chevaux. C’est en 1595, sous le règne d’Henri IV qu’est créée la charge de surintendant général des postes, et donne naissance véritablement à la poste aux lettres. Au début du XVIIIème siècle, le mot "courrier" désignait le cavalier en charge du transport des paquets de courrier. Il acheminait ainsi les missives d’un bureau de poste à un autre. Ce cavalier était armé pour se défendre et était précédé d’un postillon. Bien qu’interdit, les courriers convoyaient très souvent de la marchandise frauduleuse. Les sanctions étaient sévères à l’encontre de ses courriers.A la fin du XVIIIème siècle, le territoire compte 1200 relais de postes, disséminés sur les 9500 kilomètres de voies d’état. Les routes sont de mauvaises qualités, et malgré l’amélioration des véhicules, les chaises de poste ne dépassaient guère les 30 kilomètres par jour. Les voies autour de Paris nettement plus praticables permettaient des trajets journaliers de 75-80 kilomètres.

 

1210 postillon

Date de dernière mise à jour : 16/06/2016