18-22/04/1961 : Jacques Renouvin ( 1905-1944 ) n° 1288

Avocat à la Cour en 1938, il gifle en public Pierre-Etienne Flandin, président de l'Alliance démocratique, pour le punir du télégramme de félicitations envoyé à Hitler, Daladier et Mussolini, au lendemain de la signature des accords de Munich qu'il ressent comme un abandon inacceptable. Arrêté le 29 janvier 1943 par la Gestapo à Brive-la-Gaillarde en même temps que Mireille Tronchon, Jacques Renouvin est transféré à la prison de Fresnes. Torturé durant des mois, il ne révèle rien de l'organisation.

Dessin : André SPITZ ( signature )

Gravure : René COTTET ( signature )

Impression : Taille-douce          Tirage  :  3 300 000 séries ( feuille de 50 )

1er  jour  22   avril  1961                 Retrait  le  14  octobre  1961

 

33 1288 22 04 1961 jacques renouvin

34 1288 22 04 1961 jacques renouvin

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Date de dernière mise à jour : 30/06/2016